Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

La vie entre « des murs », ce que Liberman prépare pour la Cisjordanie

Les occupants sionistes essaient, par tous les moyens, militaires et autres, de rétrécir l’existence palestinienne, au profit de la propagation sioniste dans les villes et les départements palestiniens de la Cisjordanie et les territoires palestiniens occupés en 1948.

Le ministre de l’armée de l’occupation sioniste Avigdor Liberman prépare un plan pour emprisonner les Palestiniens derrière le mur de séparation discriminatoire, le tiers de la superficie des zones occupés et dans quelques zones du nord et du sud de la Cisjordanie.

A défaut d’un État pour les Palestiniens, Abbas installe un État policier

Alors que les critiques locales et internationales continuent de s’élever contre les mesures prises par l’Autorité palestinienne (AP) basée à Ramallah pour resserrer l’étau sur la liberté d’expression en Cisjordanie occupée, sept journalistes palestiniens emprisonnés par l’AP ont commencé une grève de la faim après avoir été arrêtés en vertu de la loi controversée sur la cybercriminalité approuvée par le président palestinien Mahmoud Abbas le mois dernier.

Un militant suédois commence une marche d’un an vers la Palestine

Le 5 août, un militant pro-palestinien suédois a commencé une marche de 4.800 km vers la Palestine pour sensibiliser sur l’occupation israélienne. Benjamin Ladraa a commencé son voyage il y a dix jours à Gothenburg, en Suède, et traversera à pied l’Allemagne, l’Autriche, la Slovénie, la Turquie et Chypre, avant de traverser finalement sur la Palestine. Tout au long du parcours, il portera sur un dos un drapeau palestinien.

Trois ans après : les projets de reconstruction privés ou publics avancent mal dans les rues de Gaza

Devant les maisons détruites et non reconstruites au nord de la bande de Gaza, Ziad Medoukh fait le point, trois ans après la fin de l'offensive militaire israélienne de l'été 2014.
Trois ans après, le blocus et les mesures israéliennes entravent la reconstruction des dizaines de maisons détruites au cours des bombardements israéliens dans une région de plus en plus abandonnée par une communauté internationale officielle silencieuse.

"Je suis un terroriste palestinien"

Moi, votre humble serviteur, j’admets que moi et tous mes contemporains, le « sel de la terre », qui sommes maintenant nonagénaires, sommes des « terroristes palestiniens ». Et il n’est pas agréable de se rappeler comment nous avons combattu l’occupation du Mandat Britannique – nous, combattants de la Haganah, du Palmach, de l’Irgun et du Lehi – à la vie à la mort. Nous sommes toujours des « terroristes palestiniens ».

Israël ne publiera pas la « liste noire » des militants du BDS interdits d’entrée dans le pays

La Direction de la Population, de l’Immigration et des Frontières du Ministère de l’Intérieur refuse de publier toute soi-disante « liste noire » des militants du BDS qui ne seront pas autorisés à entrer en Israël à cause de leur soutien au mouvement de boycott, de désinvestissement et de sanctions à l’encontre d’Israël. La direction déclare qu’elle ne peut pas publier une telle liste parce que cela violerait le droit à la vie privée de toutes ces personnes.

Des journalistes palestiniens en grève de la faim pour protester contre leur arrestation par l’Autorité palestinienne

Alors que les critiques locales et internationales continuent de s’élever contre les mesures prises par l’Autorité palestinienne (AP) basée à Ramallah pour resserrer l’étau sur la liberté d’expression en Cisjordanie occupée, sept journalistes palestiniens emprisonnés par l’AP ont commencé une grève de la faim après avoir été arrêtés en vertu de la loi controversée sur la cybercriminalité approuvée par le président palestinien Mahmoud Abbas le mois dernier.

Plus d’israéliens quittent le pays pour l’étranger que ceux qui y retournent

Environ 16.700 Israéliens ont quitté l’entité sioniste pour aller s’installer à l’étranger en 2015, principalement avec leurs familles, alors que seulement environ 8.500 sont revenus après une période d’au moins un an, relève le Bureau central des statistiques, cité par la chaine israélienne i24.

La « seule démocratie au Proche-Orient » tourne à la dictature

Le ministre israélien de la communication, Ayoub Kara, m’a fait honte. Il m’a fait honte en tant qu’Israélien, journaliste et être humain épris de liberté. Ayoub Kara veut mettre Israël sur les rangs de l’Arabie Saoudite, de l’Égypte, de Bahreïn et des Émirats, en déclarant la guerre à Al Jazeera.

Le scénario de la fin d'Israël, selon des analystes sionistes

Des analystes sionistes ont évoqué le scénario de la fin d'Israël et appelé à l'immigration et à quitter le pays à la recherche de la vie au lieu de la mort, en soulignant que les Palestiniens ont prouvé qu'ils sont enracinés dans cette terre, alors que les Israéliens ne sont qu'un résultat d'un mensonge appelé la" terre promise".

L'analyste politique sioniste, Ari Chavat a déclaré que Israël en tant qu'un dernier souffle, expliquant que les Israéliens ne sont qu'un résultat d'un mensonge inventé par le mouvement sioniste à propos de l' "Holocauste" et "Terre promise".

Pages

S'abonner à Enfants de Palestine RSS