Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Boycott

La LICRA : Ses attaques contre le mouvement de solidarité avec la Palestine

La LICRA se positionne en France comme une association oeuvrant contre le racisme. Très institutionnelle, interlocuteur privilégié du gouvernement sur les questions de lutte contre les préjugés/racisme, elle jouit auprès du grand public d’une image positive.

Moins connue est la multiplication ces dernières années de ses attaques contre des citoyens et citoyennes, des personnalités et même des municipalités qui soutiennent le peuple palestinien.

C’est la raison pour laquelle il nous a paru utile de rassembler et documenter toutes les dernières initiatives de la LICRA.

Pour la fin de l’apartheid israélien, soutenez la campagne de boycott !

La campagne BDS, Boycott-Désinvestissement-Sanctions, est notre réponse citoyenne, antiraciste et non violente à l'impunité d'Israël.

Commercialiser les produits des colonies, même étiquetés, reste illégal

Après des mois d'atermoiements, l'Union européenne publie enfin une note d'interprétation invitant les Etats membres à veiller à ce que soit correctement indiquée l'origine des produits israéliens provenant des colonies industrielles et agricoles installées en Cisjordanie, à Jérusalem-Est et sur le plateau du Golan.

Cette décision est justifiée par l'obligation qu'ont l'UE et ses Etats membres de ne pas reconnaître la souveraineté d'Israël au-delà de la Ligne verte, sur les territoires occupés palestiniens et le plateau syrien du Golan annexé.

Produits des colonies israéliennes : l’étiquetage prélude au boycott ?

La fureur soulevée chez les dirigeants israéliens par la décision européenne d’identifier clairement les produits des colonies israéliennes dans les territoires occupés palestiniens révèle leur inquiétude face à l’internationalisation du conflit et à un éventuel boycott international.

BDS a grandi à une vitesse impressionnante

La décision européenne d’étiqueter les produits en provenance des colonies israéliennes relance le débat sur le boycott d’Israël. Entretien avec Omar Barghouti, l’un des principaux instigateurs de la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), dont l’essor mondial contraste avec la situation française.

Pour réprimer la campagne BDS, la France de Hollande et Valls fait mieux qu’Israël !

Le 20 octobre, la Cour de cassation, la plus haute juridiction de France, a confirmé la condamnation de douze militants du mouvement de solidarité avec la Palestine, pour avoir appelé publiquement au boycott des produits israéliens.

La décision de la Cour de cassation ajoute à l’inquiétude déjà grande que suscitent les graves violations de la liberté d’expression soutenues par le président français François Hollande, depuis l’assassinat des journalistes dans les bureaux du magazine Charlie Hebdo en janvier.

Une Chercheuse Palestinienne répond à l’ambassadeur d’Israël

Samar Batrawi est chercheuse à l’université King’s College de Londres. Récemment, elle a produit des articles ayant trait notamment aux mouvements et groupes violents opérant en Syrie et en Irak. Intéressée par ses recherches sur l’Etat Islamique, l’ambassade d’Israël à Londres l’a invitée cette semaine pour une « discussion ». Voici sa réponse :

Me Comte, Avocat de BDS : «Nous vivons une période noire de la liberté d'expression en France»

Suite à la décision de la cour de cassation de condamner les appels au boycott des produits israéliens, RT s'est entretenu avec Me Antoine Comte, avocat de BDS, l'organisme qui avait lancé la campagne de boycott et aujourd'hui condamné.

Nous n’annulerons pas Oslo et ne demanderons pas le retour des réfugiés

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a assuré qu’il ne renoncerait pas aux Accords d’Oslo, ni il ne ferait revenir les millions de réfugiés palestiniens en Palestine, selon la télévision israélienne.

Lors d’une réunion tenue près de La Haye aux Pays-Bas avec des dizaines de membres de la communauté et des organisations sionistes, Abbas a a affirmé qu’il n’annulera rien tant qu’Israël respecte ses engagements.

Solidarité avec les condamnés: boycotter l'apartheid n'est pas illégal!

En 2009 et 2010, douze personnes dans un supermarché de Illzach (près de Mulhouse) participent à des actions de sensibilisation en distribuant des tracts appelant au boycott (*) de certains produits pour des raisons politiques, des actions comme il en existe de nombreuses autres du même type en France.

Pages

S'abonner à RSS - Boycott